Le duathlon, un défi à essayer

le 20 October 2017

Qu’est-ce-que le duathlon ?


Le duathlon est un sport qui ressemble beaucoup au triathlon, puisqu’il combine une épreuve de course à pied suivie d’une épreuve de cyclisme puis d’une dernière course à pied. Mais c’est encore mieux … parce qu’il combine les deux sports les plus fun et les plus libérateurs. Il permet aussi de concentrer ses efforts d’entrainement sur des disciplines qui se pratiquent en groupe et pratiquement toute l’année. On peut toutes pratiquer le duathlon “à la maison” en combinant du vélo et de la course à pied, mais la “discipline de duathlon” est gérée par la Fédération internationale de triathlon (International Triathlon Union, ITU) qui organise depuis 1990 des championnats du monde un peu partout sur la planète. Le duathlon offre deux distances possibles qui sont toutes les deux assez accessibles:

  1. Distance duathlon standard/olympic : 10km de course à pied, 40km de vélo, 5km de course à pied
  2. Distance duathlon sprint : 5km de course à pied, 20km de vélo, 2,5km de course


Mon histoire d’amour avec le duathlon ?

Il y a 4 ans je pratiquais déjà le vélo et la course à pied et j’aimais faire quelques courses durant l’année (10km, 21.1km). Je faisais la majorité de mes entrainements avec un ami qui pratiquait le duathlon. Pour être honnête, je ne connaissais rien au duathlon. Je pratiquais mes deux activités indépendamment l’un de l’autre comme probablement vous. Pourtant, le vélo et la course sont deux sports très complémentaires.

Mon ami faisait des compétitions un peu partout dans la région de Québec. Un jour, il m’a convaincu de faire ma première compétition en tant que duathlète … J’étais nerveuse juste de penser participer à une course qui avait trois étapes et deux transitions « Oh my god, comme on dit ! »… et c’est ce qui m’effrayais le plus. Je trouvais ça compliqué et je ne comprenais pas trop le principe des transitions. Avant une course, on angoisse, on se demande quelques fois “pourquoi déjà on a choisi de s’inscrire”, on pense ne pas être capable de finir la course ou bien se tromper dans le parcours; moi c’était de manquer de jambes pour finir la course en fonction des objectifs que je m’étais fixés (parce que tant qu’à le faire, valait mieux se fixer des objectifs, non ?).

La bonne nouvelle c’est qu’après ma première course j’ai tout de suite eu la piqûre! Je venais d’accomplir mon objectif et j’avais surtout vaincu ma peur. Bien entendu ça n’avait pas été facile, la dernière étape de la course avait été difficile pour mes jambes. J’avais l’impression de courir sur place. Par contre, après quelques compétitions, c’est comme si mon cerveau et mes jambes avaient eu un déclic … un fameux déclic qui fait qu’aujourd’hui, je suis habituée et motivée par ce petit inconfort de début et de fin de course.

.

Les raisons pour lesquelles tu devrais aussi essayer le duathlon

1- Tu rencontreras des gens formidables qui deviendront d’excellents partenaires d’entrainement, et sans doute de très bonnes amies :)

2- Tu découvriras des nouveaux endroits pour t’entrainer et pour voyager (par exemple, j’ai eu la chance de participer à deux championnats du monde: un en Espagne et l’autre en Colombie-Britannique au Canada. Ce fut deux expériences magnifiques et certainement inoubliables).

3- Tu auras plusieurs moments de satisfaction avant, pendant et après une course. Chaque étape de la course est une petite victoire (alors plutôt que d’avoir une seule grande satisfaction après une course de vélo, tu as droit à 3 victoires!).

4- Tu pourras alterner tes entrainements entre la course et le vélo. (Deux sports complémentaires permettent de diminuer le risque de blessure étant donné que le corps travaille des muscles et stabilisateurs différents).

5- Pas de panique, tu ne seras pas obligée de t’entrainer 4hrs par jour ;) 1h à 2h est amplement suffisant pour cette discipline.

Si tu aimes la course comme tu aimes le vélo, c’est un objectif parfait pour 2018! Voilà une belle motivation pour la période d’entrainement intérieure qui nous attend. En espérant rencontrer plus de duathlètes PEPPERMINT l’été prochain :)

Pour toutes questions sur mon expérience ou sur la discipline en soi, n’hésitez pas à m’écrire.


Laurence St-Cyr, fière ambassadrice du Collectif PEPPERMINT 

Précédent Suivant