8 conseils simples, mais essentiels, pour rouler sans tracas

le 13 June 2016

Il n’y a pas d’étiquette officielle de la parfaite cycliste, mais il y a certes quelques trucs à se rappeler pour donner l’exemple, avoir du fun du début à la fin de votre ride et simplement pour éviter autant que possible les accidents.

Voici un petit rafraîchissement du code de conduite selon PEPPERMINT :

1- Apprenez à rouler en peloton

La multiplication des cyclistes est inversement proportionnelle à votre effort. Rouler en peloton vous permettra assurément de vous retrouvez entre amis, d’économiser de l’énergie et d’améliorer vos performances. L’effet d’aspiration que crée le groupe réduira l’effort de chaque cycliste et rendra encore plus agréable la sortie de chacun.

Il est par contre important d’apprendre cette discipline par étapes, plus vous roulerez à plusieurs, meilleures vous serez. Si vous manquer d’options, pensez à vous inscrire dans un club ou à participer à des évènements tels les Gran Fondo. La pratique fera l’excellence ;)

2- Connaissez votre chemin

Il importe de prévoir sa route avant de quitter. Découvrir les trésors cachés de votre région fait partie des petits plaisirs du cyclisme, mais connaitre son chemin évitera les déviations inattendues, les virages imprévus, les arrêts saccadés et surtout les km dans des directions inverses (on se passerait toutes d’un 50km additionnels parce que nous avons manqué la sortie :)).

3- Signalez vos déplacements

Autant pour les voitures que pour les autres cyclistes, prenez le soin de prévenir vos déplacements à l’aide d’un signe, d’un geste ou d’une parole. Les autres cyclistes ont la responsabilité d’écouter et surtout de transmettre votre message au suivant. Vous décidez de freiner sans en avertir … vous risquez visiblement l’effet domino!

4- Suivez le code routier

La signalisation semble s’adresser qu’aux automobilistes, mais détrompez-vous! Vous avez le devoir de rouler en ligne droite, de suivre la direction des automobilistes, de garder la voie de droite (les autos seront donc à votre gauche) et de vous arrêtez aux intersections et aux feux rouges. N’oubliez pas le risque de contraventions s’applique autant aux cyclistes qu’aux automobilistes !

5- Faites-vous remarquer

Pointez, signalez ou parlez, mais communiquez les dangers pour éviter que vos partenaires ne soient surpris par un obstacle qu’ils n’auraient pas aperçu. La communication est essentielle si vous roulez en gang! Comme le vent, le bruit ou la circulation peuvent être des éléments perturbateurs, les signaux demeureront une bonne façon de communiquer. Rien de bien sorcier J

6- Restez au aguets

La musique est certainement la meilleure source de motivation, mais soyez réalistes et utilisez un seul écouteur. Gardez la tête haute et regardez loin devant plutôt que de fixer la route ou la roue de celui qui vous précède.

7- Conservez votre rythme et respectez vous

Si vous allez trop vite ou trop lentement, vous risquez de perdre le peloton. Une fois perdu, il est bien difficile à rattraper! Respecter le plus faible et passez le relais avant de vous sentir épuisez. Respectez également vos distances afin de vous assurer d’avoir une marge de manœuvre en cas de surprises.

8- Buvez et mangez… ça prend de l’énergie

L’hydratation est, sans surprise, un des éléments les plus important lors de vos sorties estivales. Toutefois, il faut attendre le bon moment pour le faire. Assurez-vous que le rythme est régulier, que la voie est libre et que vous pouvez avoir une main sur le guidon. Allez-y.

Sur ce, soyez prudentes et amusez-vous !

L'Équipe PEPPERMINT Cycling Co.

Précédent Suivant