10 choses que seules les filles cyclistes peuvent comprendre

le 18 Avril 2016
  1. La meilleure façon de commencer son samedi matin, c’est de partir rouler pour 1-2 heures (idéalement à l’extérieur de la ville) avec comme objectif de s’arrêter pour un p'tit latte là où on aime se rejoindre.
  2. Ce qui ne se négocie pas en fin de journée, quelques montées (Mont-Royal si on est à Montréal) pour apprécier le coucher de soleil et se libérer de toute la pression du boulot.
  3. Rouler avec une gang de filles fait toute la différence. Pas besoin de vous dire qu’on arrive à parler, rire et se raconter notre soirée d’hier … même si on est là pour se mettre en forme.
  4. Les gars ont un certain impact sur nos performances (juste un peu). Ils sont là bien sûr pour nous pousser à travailler fort, mais on aime surtout leur grand apport côté “technique” et “entretien”. Changer un flat … heu !%$?&@
  5. Tu as une garde de robe juste pour tes vêtements de vélo … et vraiment ça te prend les nouveautés et tout ce qui est performant. It’s all about fashion, right ?
  6. On te parle de bibs, bidons, bas semi-longs et tu ne te demandes pas si on parle de plomberie ;)
  7. Des jujubes en roulant … of course ! Surtout pas question de prendre le temps de s’arrêter pour te déballer une belle collation.
  8. L’entrée de chez toi est comme une “spartan race” dans laquelle tu dois te faufiler entre 2 vélos au mur, une étagère de souliers et une patère avec tous tes vêtements.
  9. L’auto est comme un cabanon bien garni. On y trouve de tout … de l’huile, une pompe à vélo, des tubes (nouveaux comme brisés), des bas oubliés et toute sorte de drinks et snacks… juste au cas où!
  10. Le vélo c’est le plus beau sport qui existe, mais c’est plus qu’un sport. C’est ton lifestyle pour l’été!

Assez rigolé, à vos vélos :)

L’Équipe PEPPERMINT

Suivant